Gotico de Rafael Abalos


"Parfois, la Grosse pomme ressemblait à un gigantesque asile de fous, peuplé de millions d'êtres prisonniers des immeubles démesurés de béton armé et d'acier."


Trois histoires qui n'ont rien à voir entre elles à première vue mais qui au fil de la lecture se rejoignent, une enquête policière, des scientifiques assassinés et retrouvés sans leur cerveau, un homme enfermé dans un cachot, des lycéens surdoués entraînés malgré eux dans un jeu vidéo qui se révèle plus vrai que nature et surtout une intrigue qui va au-delà de l'enquête policière.


   Titre Original : Kôt
   Éditeur : Wiz / Albin Michel
   Nombre de pages : 640 pages



J'ai d'abord été attirée par la couverture de ce livre avant le résumé. Un titre vraiment écrit très grand et qui n'a aucune signification la première fois qu'on le lit (car bien sûr la signification vient au court de la lecture), ensuite j'ai lu le résumé et ça m'a intrigué. Un homme dans un cachot médiéval... Mais quel est le lien avec les autres histoires qui apparemment ne se déroulent pas à la même époque ? Puis j'ai vu le nombre de pages ce qui a faillit me faire renoncer. Plus de 500 pages, j'étais un peu découragée d'avance, et si finalement le livre ne me plaisait pas, je me sentirai obligée de le lire tout de même jusqu'à la fin pour connaitre le dénouement de l'histoire. Puis finalement je me suis lancée pour être agréablement surprise. D'abord, nous avons trois histoires qui a première vue n'ont aucuns liens, un vieux scientifique enfermé dans un cachot qui ne comprend pas ce qu'il fait là car cet homme est persuadé de vivre au XXIè siècle, une enquête policière autour d'une scientifique retrouvée sans son cerveau et enfin les aventures de deux enfants qui rêvent d'entrer dans la NASA. 

En résumé, il est un peu dur de décrire ce livre car chaque histoire se relient entre elles et il est dur de ne pas laisser échapper des détails importants qui aident à l'enquête pendant la lecture. J'ai en tout cas beaucoup aimé ce livre, mais un peu surprise par la fin qui laisse sous entendre une suite, j'ignore si elle a déjà été entreprise par l'auteur mais si suite il y a, sûr que je la lirais !




Commentaires