dimanche 25 août 2013

Cinquante Nuances de Grey de E.L. James



"Je te présente comment? "Papa, voici l'homme qui m'a déflorée et qui veut entamer une relation sado-maso avec moi?" J'espère que tu cours vite."

Anastasia Steele est une étudiante discrète qui habite avec sa meilleure amie Katherine. Mais le jour où Katherine doit interviewer le grand PDG Christian Grey, la vie d'Anastasia bascule. Katherine étant malade, c'est à Anastasia d'aller poser quelques questions à cet homme. L'entretien se passe tant bien que mal entre questions dérangeantes, situations humiliantes et intimidation face à un tel homme. En rentrant chez elle, elle se dit que tout est fini et qu'à présent elle pourra reprendre le cours normal de sa vie, c'était sans compter le fait qu'elle a tapé dans l'oeil de Christian Grey. Ce qui tombe bien car elle se sent attirée par cet homme. Seule ombre au tableau, Monsieur Grey n'a pas d'histoire d'amour, il est dominant et a des soumises qu'il entraîne dans des jeux sexuels sado-maso. Cet élément trouble la jeune Anastasia qui du haut de ses 21 ans n'a encore jamais connue de relations sexuelles, alors comment décider de ce qui est bien ou mal ? L'attirance qu'elle ressent pour cet homme sera-t-elle plus forte que la répulsion pour ces penchants étranges ?


   Titre Original : Fifty Shades of Grey
   Éditeur : JC Lattès
   Nombre de pages : 551 pages


La curiosité est un vilain défaut dit-on. J'ai lu ce livre par pure curiosité, je me demandais ce qui pouvait bien inciter les gens à lire ce livre. Je dois avouer que j'ai compris sans comprendre, c'est un bon livre, le sujet est quelques peu osé (même si maintenant c'est devenu le sujet à la mode) mais très franchement, pas de quoi parler de Best Seller !
La couverture est simple, sombre et chic à l'image de Grey, je la trouve très bien choisit surtout que la cravate de la couverture fait référence à certains moments du livre.
L'histoire quant à elle n'est pas trop trop recherchée, une jeune fille vierge tombe sous le charme de la mauvaise personne. Cet homme quelque peu pervers, il faut le dire, l'entraîne dans un univers qu'elle n'aurait jamais imaginé et le pire c'est qu'Anastasia ne peut en parler à personne. Je me dis que si on enlève le détail sado-maso, cette histoire a dû arriver à beaucoup de filles. Tomber amoureuse de la mauvaise personne, subir l'influence malgré soi, avoir des conflits intérieurs sur ce qui est ou non moral. Personnellement je l'ai déjà vécu et du coup par moment j'arrivais à comprendre Anastasia voire même à m'identifier à elle. Sur ce point de l'histoire j'ai été séduite car le personnage d'Anastasia bien qu'un peu naïve, un peu niaise par moment aussi, est un personnage auquel on peut s'identifier. De plus l'écriture de E.L. James est plaisant ce qui rend la lecture fluide. Mais ce qui m'a gêné dans la lecture c'est justement ce côté nunuche qui revient de temps à autre chez Anastasia, mais aussi ce côté "je ne sais pas ce que je veux" chez Christian, cela avait vraiment tendance à m'agacer ! Des fois je voulais que Katherine mette une paire de baffe à chacun histoire qu'enfin ils décident pour de bon de ce qu'ils veulent ! 
Niveau personnage, je n'ai eu aucun coup de coeur en particulier, j'ai beaucoup aimé Katherine et le père d'Anastasia. J'avais trop envie de donner des claques à Anastasia pour qu'elle devienne un coup de coeur et... Sérieusement les filles, il faudra que vous m'expliquiez cette vénération de Grey ! Je ne compte plus le nombre de personne que j'ai vu dire "j'aimerais bien un homme comme Christian Grey !" Non ! Les filles non ! Franchement ? Ce genre de type c'est juste l'idéal pour bien souffrir c'est évident, alors expliquez -moi ce que vous lui trouvez parce que très franchement je ne comprends pas du tout...

En résumé, un livre sympathique qui se laisse lire mais qui à mon goût ne mérite qu'un 3/5, c'était plaisant à lire mais vraiment sans plus, je ne pense d'ailleurs pas lire la suite ou peut être un jour où je n'ai vraiment plus rien à lire ou que je veux un livre sans prise de tête. Parce que c'est le cas avec ce roman, on sait ce qu'il va se passer, perso je n'ai eu aucune surprise et je devine déjà la fin des événements...










Chroniques de mes partenaires : Mon Repaire Littéraire - Éphémère



5 commentaires:

  1. Je ne pourrais jamais lire ce livre...pourquoi ? Je ne peux pas lire un livre érotique quand la nana de l'histoire porte mon prénom, juste improbable !

    RépondreSupprimer
  2. tu devrais lire la suite il y a une réelle histoire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le lire par curiosité, on verra après si ça me plait :) Mais beaucoup m'ont dit comme toi, qu'il y avait une réelle histoire...

      Supprimer
  3. http://monrepairelitteraire.weebly.com/28/post/2014/02/fifty-shades-tome-1-cinquante-nuances-de-grey-de-e-l-james.html

    RépondreSupprimer