After Saison 1 d'Anna Todd







"Il me fait passer du rire aux larmes, hurler de rire et de colère mais, plus que tout, il me fait me sentir vivante."








Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux...
Mais ça, c'était avant qu'il ne ne la bouscule dans le dortoir.
Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un " p... d'accent anglais ! " Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.

Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle...


 
Titre Original : After
   Éditeur : Hugo Roman
   Nombre de pages : 595 pages
 


Je n'avais pas prévu de lire ce livre. Pour tout dire il ne m'attirait pas du tout mais alors pas du tout malgré la pub qui a été fait autour. Je veux dire par là que je le voyais partout sur internet, dans les magazines ou même sur les arrêts de bus. Mais, étant bénévole dans une médiathèque, ce roman trônait en face de moi sur le présentoir et la curiosité a été plus forte. J'ai prit le livre et commencé à lire les premières pages, pour voir. A la fin de ma permanence j'étais arrivée au cinquième chapitre et j'ai décidé de l'emmener chez moi, histoire de continuer à voir. Ce que j'avais lu ne m'avait pas déplu, je ne dirai pas que j'ai aimé mais c'était sympathique et moins niais que ce à quoi je m'attendais.

En ce qui concerne la couverture j'ai envie de dire "No Comment", je la trouve franchement moche et il faut dire ce qu'il est, quel manque d'originalité pour la saga ! Chaque tome de la saga a la même couverture mais d'une couleur différente ! Je trouve ça dommage, il y avait beaucoup plus à faire que ces couleurs criardes qui ne servent à rien. Les silhouettes sont sympas et représentent bien les personnages principaux mais pourquoi ne pas avoir choisit autre chose qu'un simple filtre de couleur qui prend trente secondes à appliquer. Je trouve ça dommage.

Je suis donc entrée dans la vie de Theresa alias Tessa (qui s'énerve dès qu'on dit son vrai nom qui est donc Theresa), jeune petite fille à maman qui entre à l'université. Elle a un petit ami parfait Noah et se retrouve dans une chambre avec une colocataire qui aime piercing, tatouage et se teindre les cheveux. Et là c'est le drame. J'ai été choquée par la réaction de Tessa, Noah et la mère de Tessa, ce n'est pas parce qu'une personne a un style différent du tien qu'il faut le juger de cette façon et si tu ne supporte pas la différence tu ne prends pas une chambre en colocation avec une fille que tu sais que tu ne choisis pas... Ce petit passage passé, je me rends compte que Tessa est finalement plus indulgente mais qu'elle est toujours coincée. Là commence l'histoire avec Hardin. Quand j'ai commencé ce livre, une impression s'est imposée à moi, j'avais l'impression de lire 50 nuances de Grey, le côté SM en moins. Au fil de ma lecture je me suis rendue compte que ce roman était mieux que 50 nuances de Grey, pour la bonne raison que je l'ai trouvé mieux écrit, mieux structuré et surtout plus captivant, plus réaliste. L'histoire ne se déroule pas sur une semaine comme pour le roman E.L. James. Néanmoins j'ai trouvé dans ce roman beaucoup de similitudes avec ce dernier, le mec expérimenté comme pas deux niveau sexe et qui refuse tout sentiment, et j'en passe pour ne pas spoiler. J'ai également fini par comparé ce roman au film Sexe Intentions où le même genre de type (je parle du type dépourvu de sentiments et sexuellement expérimenté) "décoince" une petite bourge qui se fait un idéal de la vie et de l'amour sans rien avoir vécue. Je dois avouer que malgré ma lecture que j'ai trouvé agréable, mon sentiment est assez partagé sur ce roman, certes il se lit facilement, on s'attache aux personnages (malgré le fait que Tessa avait tendance à m'agacer) et on passe un bon moment auprès d'eux. Mais malgré tout, j'ai la nette impression d'avoir perdu mon temps dans cette lecture. Les personnages passent leur temps à tourner en rond, tellement de temps que ça en devient agaçant ! Je pense sincèrement qu'il y a au moins 200 pages en trop dans ce roman, et que si l'auteure aurait moins fait tourner en rond ses personnages et donc gagné 200 pages, le roman aurait pu être meilleur. 

Au niveau des personnages, j'ai adoré Steph du début à la fin ! C'est une personne adorable malgré son look de punk. J'ai bien aimé Landon aussi qui a l'air d'être une personne sur qui on peut compter, se reposer. Hardin m'a plu, j'ai étrangement aimé son côté lunatique et à la fois romantique, ils se confond dans ses multiples personnalités et on a du mal à le cerner et je trouve que ça fait tout son charme. En revanche j'ai eu beaucoup de mal avec Tessa, elle avait tendance à me taper sur les nerfs, du moins à chaque fois qu'elle se mettait à trop penser à Hardin.

J'ai bien aimé ce premier tome qui fut une lecture agréable, mais je ne pense pas lire la suite pour deux raisons, la première c'est qu'au bout de même pas cent pages de ce roman j'en avais deviné la fin, du coup je n'ai même pas eu de surprise, je m'y attendais tellement. Ca me paraissait gros comme une maison, et... la fin de cette saga me parait trop logique, elle me saute aux yeux alors que je n'ai rien lu de plus que le premier tome. Alors lire encore 4 tomes de 600 pages pour finalement me rendre compte qu'ils continuent à tourner en rond pour finir, lors du dernier chapitre du dernier livre, aux pays des bisounours, très peu pour moi. Je préfère donner une chance à d'autres livres qui ont une trame plus intéressantes. C'est un bon livre, les amateurs du style romantique doivent adorer, mais je ne fais pas partie de ces personnes et je sais que je vais vite m'ennuyer alors je préfère passer mon tour.


Chronique de mes partenaires : Mon Repaire Littéraire - Bibliophile Le Blog

Envie de lire ce livre ? Rendez-vous sur :
http://www.amazon.fr/gp/product/2755617330/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=2755617330&linkCode=as2&tag=elideliv-21&linkId=RF2Y6VLFMCHTCEPB




Commentaires

  1. J'ai absolument détesté ce roman ... Donc très peu pour moi la suite ! Je préfère lire des romans de 600 pages mais avec une histoire que j'apprécie !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire