Free Fall de Leah Raeder






"Il faut aimer les choses et les gens quand on a la chance qu’ils soient là, les aimer passionnément, sans réserve, même si tu sais qu’un jour viendra où tu les perdras."





Maise O'Malley vient de fêter ses 18 ans et s'apprête à commencer des études de cinéma. Cette jeune fille au caractère bien trempé, qui prétend n'avoir peur de rien et ment volontiers sur son âge, a toujours eu l'impression d'avoir grandi trop vite. Quand elle rencontre Evan un soir dans une fête foraine, l'attirance est immédiate, intense, et pour elle sans lendemain. Pourtant, dès le jour suivant, Maise ne pense à rien d'autre qu'à lui. Ce trentenaire lui fait découvrir combien l'amour peut être plus qu'une brève rencontre, qu'il peut révéler une complicité inattendue avec un homme qui la comprend réellement. Un homme qui voit derrière ses bravades la petite fille effrayée et courageuse qu'elle est en réalité. Le jour de la rentrée, Maise découvre avec stupeur qu'Evan n'est autre que Mr Wilke, son nouveau professeur de cinéma. Tous deux décident d'interrompre leur liaison, mais leurs sentiments les rattrapent : ils sont incapables de résister à leur attirance mutuelle. Si à l'université et devant les autres, Maise et Evan sont deux acteurs feignant l'indifférence, dès qu'ils partagent des moments ensemble, ils se sentent vivre et être pleinement eux-mêmes. Mais leurs masques sont fragiles et menacent souvent de tomber. Les élèves les observent, les rumeurs courent... Commence alors un jeu dangereux dont il leur sera difficile de sortir indemnes. Pour Maise, 18 ans : " Sérieusement, vous croyez à l'amour tranquille ? Pour moi, la passion a été une véritable chute libre dans l'inconnu... " Un ton alerte, tour à tour sombre et lumineux grâce au personnage de Maise et à son regard sans concession sur sa vie familiale et sentimentale. La psychologie des personnages est particulièrement fouillée, les dialogues sonnent toujours juste. Un roman poignant et rock à la fois qui prend aux tripes.

 
Titre Original : Unteachable
   Éditeur : Editions Prisma
   Nombre de pages : 363 pages
 

La couverture de ce livre m'a juste attiré comme un aimant, alors quand l'occasion s'est présentée à moi de le lire avec deux copinautes : Bibliophile et Autour des livres, je n'ai pas hésité ! Comme vous le savez je suis encore "débutante" dans la littérature New Adult alors c'est toujours plus motivant de le lire à plusieurs comme ça si ça ne me plait pas de suite je sais si ça vaut le coup de continuer ou pas.

Comme dit ci-dessus la couverture m'a attiré comme un aimant, pas étonnant, des couleurs partout comme j'aime ! Je trouve ça tellement joli et tellement plus plaisant une couverture colorée ! Et puis ce n'est pas du coloré pour dire de mettre de la couleur, tout est bien harmonisé pour que ça ne fasse pas trop lourd. J'aime l'effet sur la couverture aussi bien les bulles de couleurs que les parties jaunes qui sont comme déchirées, elles correspondent bien avec le personnage principal du roman.

On suit l'histoire de Maise O'Malley, jeune fille qui a du s'éduquer seule car elle vit depuis presque toujours qu'avec sa mère qui est loin d'être un modèle et qui ne pense qu'à sa fille uniquement quand elle a besoin d'elle. La jeune fille rencontre lors d'une fête foraine Evan, qui contrairement à tous les autres hommes avec qui elle a eu une relation lui fait ressentir de vrais sentiments. Tout se complique quelques jours plus tard quand elle apprend qu'il est en fait son nouveau professeur de cinéma. L'histoire est assez banale en soi, mais c'est le passé des personnages et leur caractère qui rend l'histoire intéressante. J'ai eu du mal à rentrer dans le roman car il faut dire que Maise a vraiment un caractère imbuvable, elle m'agaçait au plus au point et je trouvais qu'Evan au contraire de Maise n'avait pas de caractère. De plus je trouvais Maise vulgaire, j'ai eu du mal à accrocher à l'écriture brute de l'auteure, j'aime quand les phrases sont bien tournées, que c'est bien écrit sans pour autant rentrer dans ce style. J'ai songé à arrêter mais comme je l'ai dit en début de chronique, l'avantage d'avoir lu ce livre en lecture commune c'est qu'on a pu se motiver l'une et l'autre quand on avait envie d'abandonner. J'ai donc continué, et au fil de la lecture on s'habitue à cette écriture et on arrive un peu plus à se plonger dans l'histoire mais aussi à s'intéresser aux personnages.

J'ai beaucoup aimé la mère du meilleur ami de Maise, elle était adorable comme tout, et pleine de bons conseils. Elle avait vraiment ce truc qui fait qu'on l'apprécie tout de suite, elle prenait à la fois la place de la grande soeur et de la mère protectrice sans être ni l'une ni l'autre.

Sans être transcendant j'ai tout de même apprécié ma lecture au final, l'histoire de base reste une banale relation élève/professeur mais les difficultés que les deux personnages ont à traverser et faire face mettent un peu de piment, et c'est ce qui permet de ne pas lâcher le bouquin avant la fin.



Envie de ce livre ? Rendez-vous sur
http://www.amazon.fr/gp/product/2810414041/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=2810414041&linkCode=as2&tag=elideliv-21

Commentaires