mardi 1 septembre 2015

Nés à minuit T.1 : Attirances de C.C. Hunter







"Mais, franchement, je suis lasse que tout le monde tienne à vérifier ma tête. C'est aussi pénible que des mecs qui matent mes seins."






L'été s'annonce mouvementé pour Kylie. Après un enchaînement de catastrophes, ses parents l'envoient dans un centre spécialisé pour adolescents marginaux. Ou plutôt hors du commun: ici cohabitent sorciers, vampires et autres créatures de la nuit. Tous sont persuadés que Kylie n'est pas là par hasard...
Aidée de ses nouveaux amis, elle tente de découvrir sa vraie nature. Aurait-elle un lien avec le rôdeur fantomatique qui la poursuit sans répit? Sa quête est perturbée par l'arrivée de Derek et Lucas qui semblent tous deux déterminés à la séduire. Prisonnière de dangereuses attirances, Kylie saura-t-elle trouver sa place dans ce nouveau monde?

 
Titre Original : Shadow Falls, book 1 : Born at Midnight
   Éditeur : Michel Lafon
   Nombre de pages : 399 pages
 

Encore un livre pioché dans le cadre du Challenge de cet été, et encore un livre que j'avais depuis un moment dans ma PAL. J'étais curieuse de connaitre le roman car le résumé m'avait attiré, mais je n'avais pas entendu que de bon échos après l'achat et j'avais donc tardé à le lire.

J'aime beaucoup la couverture, un peu de mystère dans des couleurs pastels, c'est rare ! C'est d'ailleurs ce qui m'a attiré en premier vers ce livre lorsque j'étais dans les rayons. Le rose du titre et le mauve du paysage. D'ailleurs j'aime beaucoup toutes les couvertures de cette saga !

L'histoire a eu du mal à me captiver dans un pemier temps, Kylie me tapait clairement sur les nerfs, elle passait son temps à pleurer ou se plaindre. J'avais l'impression qu'il n'y avait que ça dans le livre et j'ai commencé à arriver à saturation. Entre ça et les autres clichés que l'on retrouve dans d'autres saga fantastiques (genre Twilight, je n'en dirais pas plus afin d'éviter tout spoiler) j'avais vraiment du mal. Puis Kylie a commencé à "chouiner" un peu moins, et on a pu s'attarder sur les choses plus intéressantes qui se déroulaient à l'internat et donc s'intéresser à l'enquête de fond. C'est d'ailleurs ce qui m'a un peu dérangé, on ne s'intéresse à l'enquête que vers la fin du livre et je trouve ça particulièrement dommage. Malgré tout j'ai passé un bon moment lors de ma lecture, j'ai d'ailleurs l'intention de lire la suite car j'ai adoré l'univers créé par C.C. Hunter et si Kylie arrête de pleurer sans arrêt je pense apprécier un peu plus. Une école où toutes les créatures surnaturelles se cotoyent et apprennent à vivre en communauté je trouve ça vraiment intéressant, alors je me dis que la suite me plaira peut être plus que ce tome qui place plutôt le décor. Je le considère comme si c'était le premier épisode d'une série TV.

Au niveau des personnages j'ai vraiment aimé les colocataires de Kylie, Miranda la sorcière dyslexique et Della la vampire. Elles ont vraiment un caractère électrique l'une comme l'autre et du coup ça m'a aidé à compenser le caractère pleurnichard de Kylie. J'ai aussi beaucoup apprécié Perry, le métamorphe taquin.

C'est donc un roman dont je compte lire la suite, j'espère néanmoins qu'il sera plus captivant que le premier tome car les états d'âme du personnage de Kylie en intrigue principale n'est pas ce qu'il m'a plu. À voir !


Envie de lire ce livre ? Rendez-vous sur
http://www.amazon.fr/gp/product/B00H33R5NC/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=B00H33R5NC&linkCode=as2&tag=elideliv-21

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire