Raiponce & autres contes de J. et W. Grimm







"Ce que tu as promis, tu dois le tenir, va ouvrir la porte à ce crapaud."








Prisonnière d'une magicienne dans sa haute tour, Raiponce déploie sa longue chevelure blonde comme une échelle de soie. Les trois fileuses, enchaînées à leur quenouille et leur rouet, attendent d'échapper à leur supplice. Blancheneige et Rougerose ouvrent charitablement leur porte à un ours frileux et débonnaire qui va décider de leur destin. La reine des abeilles, reconnaissante, se pose sur les lèvres de miel d'une future princesse. Intraitable, l'ondine de l'étang exige d'un meunier qu'il lui abandonne son premier enfant. Petite soeur se désole de voir son petit frère transformé en chevreuil. Bien moins légendaires que Cendrillon ou la Belle au bois dormant, ces héroïnes enchantent tout autant le monde imaginaire et magique arraché au temps par les frères Grimm.


Titre Original : /
   Éditeur : Pocket
   Nombre de pages : 93 pages
 

Comme dit lors de ma chronique sur le conte La Reine des Neiges, je suis curieuse de connaître les histoires de base des dessins animés qu'on aime tant. Et puis je trouve ça enrichissant de connaitre la première version de ces contes. Je me suis donc attaquée aux contes de Grimm et plus particulièrement, Raiponce car les autres contes dans ce recueil ne sont pas connus.

La couverture n'est pas terrible, il faut l'admettre (pour une fois que je ne choisis pas un livre pour sa couverture), comme vous l'avez peut être deviné, elle représente Raiponce.

J'ai adoré le conte de Raiponce, ce n'est pas vraiment la version que l'on connait, même pas du tout, comme vous le savez peut être les frères Grimm ne sont pas réputés pour leurs Happy End ou pour leur goût pour le pays des Bisounours. Mais j'ai vraiment adoré ce conte ! En revanche les autres ne m'ont pas du tout accroché, j'ai peiné à avancer dans ce tout petit livre tant je n'arrivais pas à me passionner pour les autres contes. Il me reste d'ailleurs d'autres recueils de ce genre dans ma PAL que je pense lire à petit dose histoire de ne pas faire comme ici une overdose de contes. Néanmoins, l'univers des frères Grimm était sympa à découvrir.

Je ne peux encore une fois pas parler de personnages que j'ai préféré ou non, ici les contes font au maximum 5 pages, pas de quoi s'attacher à qui que ce soit.

Je pense que les contes les plus connus seront plus agréable à lire car un parallèle pourra être fait avec les dessins animés.




Commentaires

  1. Après La Reine des Neiges d'Endersen, tu me donnes envie de lire celui-ci aussi ! C'est vrai qu'il est toujours intéressant de revenir aux sources et de voir comment le conte a été adapté pour ne pas "choquer la jeunesse" (parce qu'elle n'a évidemment pas de quoi être choquée chaque fois qu'elle allume la télé ou mets un pied dehors !).

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire