Six Of Crows de Leigh Bardugo



Un secret, c'est pas comme une pièce de monnaie, ça garde pas sa valeur quand on le passe de main en main.




Titre Original : Six Of Crows
Éditeur : Milan
Prix : 17.90€
Nombre de pages : 559 p.
Année de parution : 18 mai 2016





Résumé :

Ketterdam : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entre-tuent pas avant...


Mon avis :

Je dois avouer que je n'étais pas du tout attirée par ce livre à la base, mais j'en ai tellement entendu parler que j'ai finit par céder et me l'acheter. Pourtant, comme à mon habitude, je n'avais pas lu le résumé et je n'avais lu aucune critique, juste les notes, je me suis dit qu'on verrait bien. Je ne sais pas pourquoi, rien qu'en voyant de plus en plus de personnes sur la blogo le lire, je me suis dit qu'il avait l'air prometteur.

J'aime beaucoup la couverture qui reprend les illustrations des personnages à l'intérieur du livre. J'en suis fan ! Ces illustrations aident à l'imagination sans pourtant imposer un visage aux personnages, j'adore l'idée de cette part d'ombre pour chacun !

Je me suis prise dès le début dans le roman, le premier chapitre démarre vraiment fort et nous donne envie de continuer notre lecture même si, il faut l'admettre j'étais un peu perdu avec tous ces termes inventés par l'auteur pour son monde. Rien n'est vraiment expliqué, mais je pense que la raison est dû au fait que Six of Crows est en réalité un spin-off de la saga Grisha dont le premier tome a été publié en France en 2013... Le premier tome, pas la trilogie en entière, ce que je trouve d'ailleurs dommage, je ne comprends pas les maisons d'éditions qui ne sortent qu'un seul tome d'une saga, pourquoi ? Si le livre ne marche pas sortez les directement en poche, ou en version numérique, mais je trouve ça injuste envers les lecteurs de leur faire découvrir une saga que vous ne publierez pas en entier... Ce n'est qu'un avis personnel, mais j'ai déjà eu le coup avec une saga qui me tient à coeur, le premier tome est sorti puis plus rien... (pour savoir de quelle saga il s'agit, regardez le titre de mon blog ;-) ). Bref, revenons à nos moutons. Nous entrons ensuite alternativement dans la tête des différents protagonistes principaux de l'histoire... Sauf Wylan mais je pense avoir une petit idée du pourquoi. J'ai vraiment adoré ce rythme, ces points de vue différents qui nous font apprendre énormément sur chacun des personnages. Pour vous résumer un peu l'histoire quand même, nous sommes à Ketterdam, là où il y a plus d'illégalité que l'inverse, là où les marchands sont devenus des êtres puissants, là où, pour s'en sortir il faut connaître les bonnes personnes. Kaz Bekker fait parti de ces personnes à connaitre, ces personnes qui peuvent vous aider à vous en sortir dans cette drôle de ville... Mais rien n'est gratuit avec Kaz, pour lui, rien n'est plus important que le gain. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il accepte cette mission suicide et met sur pieds une équipe de personnalités à la fois différentes et complémentaires. Je n'en dirais pas plus, il est important pour moi de préserver chaque détail de l'histoire car c'est ce qui vous happera du début à la fin. J'ai tellement, tellement adoré cette histoire, ce déroulement, cette ingéniosité à toute épreuve. Kaz nous prouve que rien n'est impossible il suffit d'y croire... et d'avoir une capacité de réflexion rapide. Et cette capacité nous emmène vraiment de surprises en surprises, plus on avance dans le roman, plus nous comprenons les personnages grâce aux flash-back distillés ci et là, et plus nous adorons ces personnages, nous voulons continuer d'évoluer avec eux. Pendant ma lecture j'ai eu cette drôle de sensation de ne pas avancer car le nombre de pages que je lisais ne défilaient pas aussi vite que je ne l'aurais pensé et pourtant en connaitre énormément à chaque page lu.

Au niveau des personnages j'ai longuement réfléchis pour vous en trouver un que je n'aimais pas... En vain, je les aime tous et pourtant ! Ils ont tous leurs qualités et leurs défauts, pour certains même plus de défauts que de qualités mais c'est ce qui fait tout l'intérêt de leur personnage, de leur présence dans l'histoire. J'ai néanmoins deux coup de coeur personnages : Kaz, parce qu'il est tellement génial, j'adore ses répliques ! Je me suis retrouvée plusieurs fois à avoir un sourire amusé devant mon bouquin ; et Inej qui semble à la fois si forte et si fragile.

Franchement ce roman est tellement génial que je conseille à tout le monde, de la fantasy ado comme on en voit peu, avec un petit côté trash par moment donc à ne pas mettre entre n'importe quelles mains (j'insiste sur le côté ado du roman et non jeunesse). Je ne regrette pas une seule seconde d'avoir cédé et acheté ce roman. Et croyez moi, j'attends la suite avec une réelle impatience !





Biographie : Leigh Bardugo est née à Jérusalem, a grandi à Los Angeles et a fait ses études à la prestigieuse université de Yale. Elle assouvit sa passion pour le glamour, les goules et les costumes dans sa deuxième vie de maquilleuse à Hollywood. Elle est également chanteuse dans le groupe Captain Automatic. Une vie aux multiples facettes pour cette auteure dont Grisha est la première trilogie.

Ses livres VF : Grisha T.1




Commentaires

Enregistrer un commentaire