vendredi 20 janvier 2017

Demain tout commence




Résumé :


Samuel vit sa vie sans attaches ni responsabilités, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, près des gens qu’il aime et avec qui il travaille sans trop se fatiguer. Jusqu’à ce qu’une de ses anciennes conquêtes lui laisse sur les bras un bébé de quelques mois, Gloria : sa fille ! Incapable de s’occuper d’un bébé et bien décidé à rendre l’enfant à sa mère, Samuel se précipite à Londres pour tenter de la retrouver, sans succès. 8 ans plus tard, alors que Samuel et Gloria ont fait leur vie à Londres et sont devenus inséparables, la mère de Gloria revient dans leur vie pour récupérer sa fille…





Mon avis :

J'ai généralement beaucoup de mal à trouver un film français à mon goût. J'en sors souvent déçue, avec le sentiment d'avoir vu un film avec de mauvais acteurs ou encore un scénario qui ne vole pas bien haut. De ce fait, je vais très rarement au cinéma voir un film français, pour ne pas vous dire jamais. En général quand j'y vais c'est pour faire plaisir à la personne qui m'accompagne et bien souvent j'en sors assez dubitative. J'ai donc prit la décision, suite à plusieurs déception, d'éviter au maximum de dépenser mon argent pour les films français au cinéma. Je préfère attendre leurs passages à la télévision. Mais, il y a quelques temps, il me semble que c'est sur Facebook, j'ai vu passer la bande-annonce du prochain film d'Omar Sy. Facebook est intelligent, il fait démarrer les vidéos automatiquement quand il apparaît sur notre page. Et forcément, ça a capté mon attention. J'ai regardé par curiosité, et j'ai su, au bout de quelques secondes que le film allait me plaire. J'ai donc voulu aller le voir, et j'ai enfin pu y aller mardi avec une amie.

Je n'aime pas du tout l'affiche qui ne rend pas vraiment hommage au film. J'aurais plus vu quelque chose de coloré, de beaucoup plus joyeux.

Tout d'abord, j'adore Omar Sy, il n'y a pas beaucoup d'acteurs ou actrices français que j'apprécie mais il en fait parti, ses films sont généralement bons (voire très bons pour certains). Mais un "hic" se posait... Clémence Poesy. Je n'aime pas du tout cette actrice. Je vous vois venir "T'es Potterhead et tu n'aimes pas la française qui a joué dans Harry Potter ?!" la réponse est non. J'ai eu la chance de rencontrer plusieurs fois certains acteurs d'Harry Potter lors d'avant premières ou de séances de dédicaces. J'ai rencontré par deux fois Clémence Poesy, et par deux fois je l'ai trouvé hautaine, elle m'a donné l'impression de n'en avoir rien à faire de ses fans, d'être là pour les caméras, pour le prestige, pour l'image mais malheureusement elle ne s'est pas soucié un seul instant de ses fans. J'ai trouvé ça dommage car ce n'est pas une mauvaise actrice, loin de là et ce film me l'a d'ailleurs à nouveau prouvé. C'est juste que malheureusement, la célébrité lui est peut être un peu trop monté à la tête... Toujours est-il que cette chronique n'est pas sur ce que j'ai à reprocher à Clémence Poesy mais bien sur le film dans lequel elle joue. Je vais vous le dire tout de suite, j'ai eu un coup de cœur pour ce film ! Et oui ! Un coup de cœur pour un film français chez moi c'est assez rare pour être mentionné et peut être répété plusieurs fois. Ce film est un mélange de joie et de tristesse, de bonheur et de mélancolie. Ce film est tout simplement magnifique. Il est sublimement interprété, l'histoire est magnifique et touchante, j'ai même pesté contre moi-même pour avoir oublié mes mouchoirs ! Quand on regarde la bande-annonce, on s'attend à une comédie, à un film joyeux sous tous points de vues. Mais en réalité ce film est plus que ça. Ce film est le reflet de la vraie vie. Rien n'est parfait. Croyez-moi il est dur de vous décrire ce film et les sentiments que j'ai ressenti sans vous spoiler mais je vais faire au mieux car je pense vraiment que ce film vaut le détour. On découvre Omar Sy alias Samuel, un grand enfant qui du jour au lendemain se retrouve à devoir s'occuper de sa petite fille Gloria (Gloria Colston), abandonnée par sa mère (Clémence Poesy). Voulant rendre l'enfant à sa mère, Samuel se retrouve à Londres, où Kristin est censée vivre, sans parler un seul mot d'anglais. Finalement, il ne la retrouve pas mais fait la rencontre de Bernie (Antoine Bertrand) qui lui propose un boulot en tant que cascadeur. Venant de perdre son travail et à défaut de retrouver Kristin, Samuel sait qu'il va devoir subvenir aux besoins de sa fille, et accepte donc le travail. On le retrouve 8 ans plus tard en compagnie de la petite fille, on observe son évolution, son éducation, sa complicité, sa nouvelle vie en somme. Une nouvelle vie un peu chamboulée par le retour de Kristin dans leur vie. Je ne vous en dit pas plus, je vous laisse le suspense de ce qu'il va se passer. Mais j'ai vraiment été touchée par cette histoire et cette complicité entre ce père, grand enfant est sa fille. 
Une chose à savoir sur Demain tout commence est que ce film est un remake d'un téléfilm mexicain de 2013 Ni repris, Ni échangé. Du coup, ma curiosité a été piquée et j'ai regardé ce film (il est disponible en entier sur Youtube 😉). Il n'y a pas de grandes différences entre les deux films, mais j'en ai noté quelques unes (mis à part bien sûr les nationalités et prénoms des personnages). Forcément, on ne peut pas s'empêcher de comparer quand on a vu les deux films (un peu comme quand j'ai vu les deux versions de LOL). Mais voici les différences qui m'ont le plus marqués : 
La première et la plus importante selon moi, dans Ni repris, Ni échangé, on note réellement une évolution des personnages aussi bien physiquement que mentalement. C'est-à-dire que Samuel (alias Valentin dans la version Mexicaine) passe du tombeur à la coupe de cheveux douteuse à 6 ans plus tard (oui parce que dans la version Mexicaine la petite a 7 ans à peine) une coupe de de cheveux (et une couleur) raisonnable, avec même quelques cheveux gris, alors que dans la version française, Samuel ne prend pas une ride ou un cheveux gris ! De même pour le style vestimentaire, Kristin (alias Julie dans la version mexicaine) passe du style baba cool à un tailleur de femme d'affaire. J'ai vraiment apprécié ce détail car on voit vraiment que le temps a passé et que les personnages ont changés. De même pour les mentalités, le père est encore un grand enfant dans la version mexicaine mais on voit aussi qu'il est plus sérieux alors qu'on a du mal à faire ce constat pour le personnage d'Omar Sy. 
Deuxième détail, la petite fille, j'ai trouvé Maggie (version Mexicaine) plus crédible et plus touchante que Gloria. Même si la petite fille qui joue Gloria est très bonne, je l'ai trouvé un peu moins douée que la petite mexicaine. 
En revanche, troisième et dernier détail que j'évoquerai. La mère dans la version mexicaine n'est pas du tout crédible à mon goût et j'ai vraiment préféré l'interprétation de Clémence Poesy ! 
Je ne vais pas m'étaler plus sur les différences, je ne tiens pas à vous spoiler en exposant tout ce que j'ai pu remarquer. Mais, croyez-moi, les différences ont un impact minime sur l'histoire. Si vous regardez Ni repris, Ni échangé, vous aurez vu l'histoire complète de Demain tout commence, la différence est juste au niveau des acteurs, leur façon de jouer et quelques adaptations un chouillas plus crédible.

Bref, je ne vais pas m'étaler plus, je vous conseille grandement ce film qui a été une vraie claque pour moi. Je ne m'attendais pas à ressentir autant d'émotions à la fois, à passer du rire aux larmes (et pour ça la version française est mieux, plus émouvante) mais surtout, je ne m'attendais pas à aimer autant ce film. C'est un vrai bijou à mon avis, j'ai mis un moment à m'en remettre en sortant du cinéma, et à l'heure actuelle, si on me demandait de retourner le voir, je dirai oui sans hésiter ! (alors que je vais rarement voir un film plusieurs fois au cinéma !). Alors allez le voir, et âmes sensibles... Prévoyez des mouchoirs ! 😜

PS : Dans la version Mexicaine j'ai eu la surprise d'y retrouver une actrice d'une de mes séries chouchoute How To Get Away With Murder 😊




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire