jeudi 9 février 2017

Inacessibles T.1 : La Tour aux mille étages de Katharine McGee


On dit que avant de mourir, les gens voient défiler toute leur vie devant leurs yeux. Mais tandis que le sol se précipitait à sa rencontre, la fille ne put penser qu'aux dernières heures qui venaient de s'écouler, au chemin qu'elle avait pris et qui s'achevait ici.





Titre Original : The Thousandth Floor
Éditeur : Michel Lafon
Prix : 17.95€
Nombre de pages : 411 p.
Année de parution : 9 février 2017
 




Résumé :

New York est à la pointe de l'innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal.
Jusqu'au jour où une jeune femme tombe du millième étage...

Qui a pu accéder à cet étage? Meurtre ou accident ? Les suspects sont nombreux...
• L'image parfaite de Leda Cole cache une addiction à une drogue qu'elle n'aurait jamais dû essayer et à un garçon qu'elle n'aurait jamais dû toucher.
• La vie merveilleuse et sans problèmes d'Eris Dodd-Radson vole en éclats quand une horrible trahison brise sa famille.
• Le travail de Rylin Myer dans l'un des plus hauts étages la propulse dans un monde – et une histoire d'amour – qu'elle n'aurait jamais imaginé. Mais que lui coûtera cette nouvelle vie ?
• Watt Bakradi est un génie de la technologie qui cache un lourd secret : il sait tout sur tout le monde grâce à une IA qu'il a créée. Pourtant quand il est engagé par une fille des étages supérieurs pour espionner un garçon, il se retrouve piégé dans une toile de mensonges inextricable.
• Et vivant au-dessus de toute cette agitation, Avery Fuller, génétiquement créée pour être parfaite. Celle qui semble tout avoir est pourtant tourmentée par la seule chose qu'elle n'aura jamais...


 
Mon avis :

Tout d'abord merci aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat ! Je vais être franche avec vous, ce qui m'a poussé à lire le résumé (oui ! j'ai lu un résumé, mais pas en entier 😜 ) c'est la comparaison de l'univers du livre avec la série Gossip Girl. Oui, je l'avoue j'adore cette série (les 3 premières saisons du moins, parce que les deux dernières...). Et en lisant la première partie du résumé (donc m'arrêtant avant la présentation des personnages) j'ai été intrigué et j'ai voulu en savoir plus. Tout New York dans un seul et même bâtiment, il y a de quoi ! Bon bien sûr, c'est un roman de science-fiction, nous sommes en 2118 alors les questions architecturales du genre "mais comment la tour peut-elle tenir ?" ne se posent pas. C'est futuriste, qui sait ce qu'on pourra faire avec la technologie dans 111 ans !

Je suis fan de la couverture, c'est l'un des éléments qui m'a poussé à lire le résumé. Je trouve qu'elle colle parfaitement avec le côté luxueux de l'univers des personnages. Cette couverture associe la classe et les paillettes aussi bien niveau visuel avec ce côté noir et doré qu'au touché. La couverture a ce touché doux et soyeux que j'adore (bon le seul point noir de ce genre de couverture c'est qu'il garde les traces de doigts, du coup il faut le nettoyer après chaque lecture). D'ailleurs, j'ai vu la couverture anglaise, je ne l'aime pas du tout la notre (qui est aussi l'américaine) est plus jolie.

J'avais vraiment hâte de commencer ce roman, il m'intriguait énormément, je voulais savoir si la comparaison à Gossip Girl était justifiée ou si il s'agissait juste d'une technique marketing. J'ai tout de suite adhéré à la plume de l'auteure fluide et qui nous entraîne dans son monde. Elle nous parle d'objet qu'on ne connait pas, dont le nom ne nous dit rien, sans forcément expliquer de suite de quoi il s'agit mais pourtant, ça ne dérange pas. D'ailleurs ce nouveau New York est très peu expliqué, pourquoi ce changement, comment ? On n'en sait rien mais personnellement ça ne m'a vraiment pas perturbé. Le long du roman on suit plusieurs personnages, je vous avoue qu'au début j'ai eu peur, à chaque nouveau chapitre je voyais un nouveau nom de personnage et un petite appréhension s'est emparée de moi. J'avais peur de vivre une histoire comme Une Place à Prendre (de J.K. Rowling) où l'on suit tellement de personnages que s'en est presque lassant. Mais non, je vous rassure, nous ne suivons que 5 personnages, Leda, Eris, Avery, Rylin et Watt. Je dois vous avouer, parmi toutes ces filles, j'étais contente de suivre quand même un garçon. Le récit démarre fort, avec la fin de l'histoire (dont la citation que je vous ai mis plus haut. Non, non, je ne vous ai pas spoilé rassurez-vous !). On lit la chute d'une fille du millième étage, il y a, à la fois très peu de descriptions pour ne pas nous dévoiler de qui il s'agit, mais il y en a assez pour nous titiller et nous encourager à mener l'enquête dès le début de notre lecture. Puis nous revenons 2 mois plus tôt, afin de bien comprendre ce qui a pu se passer. Ce roman fait un peu plus de 400 pages et pourtant, à aucun moment je ne me suis ennuyée, j'étais complètement passionnée par ma lecture, poser le livre était une torture pour mon cerveau. Ce côté un peu voyeur qu'on a tous se réveillait en moi, je voulais en savoir plus sur la vie de ces jeunes gens, continuer à entrer dans leur intimité pour essayer de savoir qui allait tomber du toit. Au fil du texte, j'ai fini par me faire une hypothèse, et j'hésitais entre deux filles qui tomberaient du toit (et j'ai visé dans le mille, c'était l'une des deux). Malgré tout, j'aurais préféré un autre personnage (je ne vous dirais pas pourquoi par peur de spoiler). Mais je vous rassure de suite, je ne pense pas que ça puisse être deviné, c'est juste mon cerveau tordu qui s'est imaginé un scénario entre deux personnages. Maintenant, je dois vous avouer que je suis un peu assaillie de doute. Ce tome est le premier d'une saga apparemment, et même si ce livre est un coup de cœur, j'ai peur que les autres tomes soient en trop. Du coup j'ai à la fois hâte, et j'appréhende la suite. Je ne suis pas sûre qu'elle pourra autant intriguer et être autant à la hauteur de ce tome. Mais qui sait ? L'auteure peut me surprendre et je ne demande que ça !

Au niveau des personnages, j'ai adoré Cord, il m'a semblé le seul de ce monde de luxe à avoir les pieds sur terre. Ensuite je dirais Rylin, qui n'est pas de leur monde et qui apprend le prix de la vie tous les jours. Puis enfin, j'ai adoré Eris, c'est le personnage qui évolue le plus au long de l'histoire. Ils évoluent tous, mais j'ai vraiment vu une différence chez elle. En revanche, un personnage m'a régulièrement tapé sur les nerfs, je déteste ceux qui se font porter en victime à chaque moment, la preuve je n'aime pas Harry Potter (pas la saga juste le personnage), et ici, nous avions notre indétrônable victime de tous les temps, Leda. J'avais une envie régulière de la baffer.

Un beau coup de cœur ♥, ce roman est un savant mélange des meilleures choses de Gossip Girl et Pretty Little Liars (les séries pas les livres -je n'aime pas les livres Gossip Girl et je n'ai pas lu assez Les menteuses pour juger). Alors si vous aimez la science-fiction ou ce genre d'univers, ou les deux, foncez ! Ce livre est sorti aujourd'hui !

 


Biographie : 

Katharine McGee a étudié la littérature anglaise et la littérature française à l'Université de Princeton et est titulaire d'un MFA à l'Université Stanford.

"Inaccessibles, tome 1 : La tour aux mille étages" (The Thousandth Floor, 2016) est son premier roman. 

Elle s'est inspirée d'un projet de tour en Chine où tout serait réuni pour les activités des habitants (salles de sport, jardins, bureaux, boutiques...).









3 commentaires:

  1. Une lecture qui m'a bien moins passionnée que toi apparemment...
    Vu la fin, je reste tout de même curieuse de la suite, qui me plaira probablement plus.
    En tout cas, Eris fait également partie des personnages dont j'ai aimé voir l'évolution.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Moi j'ai vraiment peur que la suite me plaise beaucoup moins... On verra :) J'ai vu que tu as posté ta chronique, il faut que je prenne le temps de venir la lire :)

      Supprimer
  2. Ce premier tome me fait de plus en plus envie, je ne vois que des bons avis.

    RépondreSupprimer