Hadès de Candice Fox


"Toi alors, tu sais flatter l'ego d'un homme ! Il faudra que je consulte mon agenda. Je pensais nettoyer ma douche."




Titre Original : Hades
Éditeur : Michel Lafon
Prix : 19.95€
Nombre de pages : 330 p.
Année de parution : 9 février 2017
 





Résumé :

Frank Benett rejoint la brigade criminelle et fait la connaissance d'Eden, sa nouvelle coéquipière, sous l'œil malveillant de son frère et collègue Eric. Leur première enquête débute immédiatement : des corps démembrés auxquels il manque des organes ont été découverts dans une marina. Frank et Eden mettent au jour un trafic, grâce à une liste officieuse de demandeurs.
Quand une jeune femme réussit à échapper au tueur et que d'autres corps sont retrouvés dans la maison où elle était séquestrée, la traque commence.
Mais Frank a de sérieux doutes sur Eden et Eric. À quoi correspond la liste de noms d'hommes disparus qu'il a trouvée chez Eden ? Pourquoi a-t-elle une photo d'Hadès, la légende du crime ?
Frank a mis le doigt dans un engrenage malsain et dangereux dont il va bientôt comprendre toute l'ampleur...




Mon avis :

J'ai tout de suite été intriguée par ce roman, étant comparé à Dexter j'étais curieuse d'en savoir plus. C'est pourquoi je remercie les éditions Michel Lafon pour ce livre ! Grâce à eux j'ai pu découvrir cette histoire. Je lis très peu de roman policier/thriller bien que j'aime beaucoup le genre j'ai énormément de mal à sortir satisfaite d'une histoire de ce genre. Je devine toujours le coupable avant la fin et ça a tendance à me frustrer. J'aime quand l'auteur triture nos méninges et maintien son suspens jusqu'à la toute fin. Du coup, j'attends en général que quelqu'un que je connais l'ai lu pour me lancer dans la lecture. Ici, c'est l'une des exceptions à la règle. J'étais vraiment très intriguée.

Je n'ai pas tout de suite compris la couverture mais après avoir lu plusieurs chapitres, je l'ai compris et je trouve cette couverture parfaitement adaptée. Je la trouve même plus adaptée que d'autres couvertures, d'autres pays que j'ai pu voir.

J'ai eu beaucoup de mal avec le début du roman, à chaque chapitre nous suivons tout d'abord Franck qui intègre une nouvelle unité et donc rencontre sa nouvelle coéquipière. Puis à chaque fin de chapitre, après un petit espace, en italique, nous avons un autre personnage. Il m'a fallu un moment pour comprendre que lorsque le texte était à la première personne il s'agissait de Franck, mais quand il était en italique et à la troisième personne, nous étions dans la tête d'un "tueur". J'utilise le terme d'un tueur car nous suivons en réalité deux "tueurs", deux personnages à la fois extérieurs mais intimement liés à un détail de l'histoire. J'ai beaucoup apprécié ce roman, avoir trois points de vue qui se rejoignent apporte vraiment un plus à l'histoire... Mais malheureusement ce plus entraine aussi un moins pour moi. L'un de ces points de vue gâche considérablement l'enquête, de notre point de vu, elle est quasi inexistante car nous connaissons dès les premiers chapitres le coupable. J'ai trouvé ça dommage car c'est ce que je préfère faire dans ce genre de roman, assembler les pièces du puzzle pour trouver le coupable. Ici nous suivons juste leur histoire et même si j'ai adoré suivre ces personnages, je trouve ça dommage.

J'ai adoré Hadès, il démontre que les apparences peuvent être trompeuse, et surtout il est loin des stéréotypes habituels.

J'ai beaucoup aimé cette lecture, et je pense lire la suite par curiosité car malgré tout, on a envie d'en savoir plus sur ces personnages. Néanmoins, il s'agit plus peut être d'un thriller un peu psychologique plutôt qu'une enquête en bonne et due forme. Nous entrons dans des quotidiens qui nous déstabilise, et nous avons envie d'en savoir plus et d'être encore plus déstabilisé. Mener l'enquête n'est vraiment pas le but de ce roman mais plutôt entrer dans la vie, dans l'intimité des personnages et de voir les choses de façon différente.



Biographie : 

Après un bref passage dans la Marine Royale Australienne, Candice Fox reprend ses études.
Elle reçoit plusieurs prix pour ses écrits, notamment le Ned Kelly Awards en 2014 et 2015.
Dès 2015, une collaboration avec James Patterson débute, avec pour personnage le détective Harriet ‘Harry’ Blue et avec à leur actif, deux romans: Never never et Black and blue.




Commentaires

  1. Connaitre le coupable dès le départ je trouve ça vachement dommage quand même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est mon avis aussi... J'aurais préféré que le coupable reste anonyme tout le long, ou que les moments dans sa tête soient tournés différemment... Donc c'est une super lecture mais vraiment le point noir de l'histoire... J'aime tellement mener l'enquête !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire