The Vanishing Girl T.1 de Laura Thalassa

C'est marrant comme tu peux être intentionné, quand ça t'arrange.

Titre Original : /
Éditeur : Michel Lafon
Prix : 15.95€
Nombre de pages : 342 p.
Année de parution : 8 mars 2018



Résumé :

Chaque nuit, Ember disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger ou dans la chambre du garçon qui lui plaît… Après dix minutes, elle réapparaît là où elle s’est évaporée. La jeune femme a toujours réussi à dissimuler ce don incroyable, jusqu’au jour où le séduisant Caden la kidnappe. Elle comprend alors que son pouvoir est une arme et que certains sont prêts à tout pour se l’approprier.
Enfermés dans une base secrète du gouvernement, Ember et Caden s’allient contre leur gré pour assurer des missions de téléportation toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember est prête à tout pour retrouver sa liberté. Même si cela signifie un dangereux rapprochement avec Caden…
BRISEZ LES FRONTIERES

Mon avis :

En voyant le résumé de ce roman, j'ai été très intriguée. Alors quand l'occasion s'est présenté à moi de pouvoir le lire, je n'ai pas hésité une seule seconde

J'aime bien la couverture, les couleurs, la dissolution du personnage, je la trouve très fidèle à l'histoire.

J'ai commencé ce roman avec enthousiasme et, à ma grande déception, j'ai vite été douchée. J'adorais l'histoire, mais je n'ai pas du tout adhéré au style d'écriture de l'autrice. L'action était à la fois lente et trop rapide, nous passons d'un passage de 5 minutes sur plusieurs pages à la ligne d'après plusieurs jours plus tard... Je trouvais les événements un peu brouillon, tout n'était pas clair quand je lisais. Et chose qui m'a le plus perturbé dans ce roman, ce sont les interlignes qui ne servent strictement à rien. Je n'ai pas compris pourquoi en plein milieu d'un dialogue il y a un interligne comme s'il s'agissait d'une autre scène. Ces différents défauts m'ont troublés dès le début et, forcément, ralenti mon rythme de lecture. Je voulais connaitre la suite, l'histoire m'intéressait vraiment, je voulais comprendre, mais mon cerveau restait bloqué sur ces éléments. Et puis, au bout d'un quart du roman, j'ai commencé à me faire à ce style, ce rythme un peu décousu, ces interlignes inutiles, et passé ce blocage, j'ai réussi à m'intéresser au roman et à son histoire, à vraiment entrer dans l'univers de l'autrice. Avant de vous parler de l'histoire, j'aimerais qu'on revienne un moment sur le résumé. En le lisant, je m'imaginais une toute autre histoire. Ce n'est pas Caden qui la kidnappe, du moins pas vraiment. Ce qui du coup donne un tout autre sens à l'histoire. Pour moi elle se déroulait en 2 parties, la partie où Caden la kidnappe et l'autre où ils sont enfermés dans la "base secrète du gouvernement". Mais ce n'est pas le cas... Je ne peux malheureusement pas tout vous expliquer au risque de vous spoiler.
Pour en revenir à l'histoire. Nous suivons Ember, une jeune fille à peine majeure qui a la particularité de se téléporter les 10 premières minutes de son sommeil. Contre son gré, elle se retrouve enfermée dans une base gouvernementale qui a pour but d'exploiter son don pour la sécurité nationale. 
Je n'en dirais pas plus, laissons un peu de suspens. J'ai beaucoup aimé l'histoire, malgré son rythme, le principe de téléportation et son origine m'ont vraiment intéressés. L'héroïne a un caractère bien trempé comme je les aime et le beau gosse de service rempli bien son rôle. Mais, parce que comme toujours il y a un mais, la romance s'installe un peu trop vite entre les personnages, peut être un peu au détriment de l'histoire. Et, deuxième défaut, il y a un personnage, qui est très présent dès le début, qui disparaît, on ne sait pourquoi pendant une centaine de pages et réapparaît comme une fleur. J'ai trouvé ça dommage car ce personnage était intéressant et juste une phrase le concernant qui aurait été placé de temps en temps dans cette centaine de page aurait comblé le manque. 

J'ai adoré Ember, un caractère comme je les aime, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et surtout est très sarcastique. Caden est parfait dans son rôle de beau gosse qui joue les séducteurs en roulant des mécaniques. J'ai vraiment bien aimé ce duo qui marche très bien malgré les instants un peu niais.

Malgré tous ses défauts, j'ai adoré ce roman et une fois habituée à l'écriture j'ai passé un excellent moment avec les personnages. De l'action, du suspens, une enquête... Il y a de quoi retenir notre attention tout au long du roman. Je me suis juste posée une question. A quel public est destiné ce roman ? Instinctivement, j'aurais dit adolescent, mais certaines scènes me ferait pencher vers un public un peu plus âgé, plus vers 16/18 ans...


Biographie : 
Laura Thalassa est auteur de littérature Young Adult et New Adult.

Elle vit à Santa Barbara, en Californie, avec son époux l'écrivain Dan Rix.





Commentaires

  1. Bon dimanche lecture bien au chaud, FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups je viens de voir ton commentaire... Merci à toi aussi ^^

      Supprimer
  2. J'ai trouvé aussi que la romance arrivait trop rapidement. Dans le second tome, elle est très présente et ça m'a bien gonflé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince... Du coup ça me donne un peu moins envie de lire la suite... :-/

      Supprimer
  3. Sur le site de l'auteure, il est indiqué que c'est du new adult du coup les scènes de sexe ne m'ont pas surprise, qu'elles soient détaillées et nombreuses...
    A part ça, j'ai bien aimé le roman :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceci explique cela ! Merci de l'indication :)

      Supprimer
  4. Moi qui avait bien apprécié de premier tome, je me suis rendue compte après de tous ses défauts, surtout à la lecture de la suite qui se montre encore plus rapide et dénuée d'approfondissements. Ça commençait plutôt bien mais je ne compte pas lire le troisième tome, j'ai été vraiment déçue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mince :( Je verrais du coup quand il sortira si mon avis est le même que toi mais c'est dommage parce que le principe de l'histoire est vraiment bon !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire