Avec des si et des peut-être de Carène Ponte


On devrait visualiser le tournant que prendrait notre vie si on faisait un changement, même un tout petit.

Titre Original : /
Éditeur : Michel Lafon
Prix : 18.95€
Nombre de pages : 375 p.
Année de parution : 24 mai 2018


Résumé :



Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ?

Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).
Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander : « Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ? »
En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel…
Mais à trop réfléchir Avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ?
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?


Mon avis :

Cela fait un moment que je voulais lire cette autrice. À chaque roman qui passait j'étais curieuse. J'ai enfin eu l'occasion de la découvrir avec ce livre, le titre du roman m'a attiré car il m'a énormément parlé. Qui ne s'est pas un jour posé la question : et si ce jour là j'avais choisi de faire ça plutôt que ça, j'en serais où aujourd'hui ? Du coup, j'ai eu envie de voir comment Carène Ponte avait exploré cette idée.

J'aime beaucoup la couverture un peu vintage. Je ne vois pas bien le rapport avec le roman mais elle me plaît tout de même.

Dès les premières lignes, j'ai su que j'allais adorer l'écriture de l'autrice. Il y a une certaine fraîcheur, une certaine spontanéité dans sa façon de s'exprimer et de faire exprimer ses personnages que j'ai tout de suite accroché. On découvre Maxine (en passant, j'adore ce prénom !), une jeune femme qui ne peut s'empêcher de remettre en question les différentes décisions de sa vie et notamment sa décision professionnelle. A-t-elle fait le bon choix de carrière ? Et si elle avait quand même persévéré pour faire tel métier ou si il n'était pas arrivé tel événement... Ses questions sans fin lui valent une petite surprise du destin un matin après s'être endormie en écoutant la radio...
Certes le scénario est déjà vu, d'ailleurs il m'a beaucoup fait pensé au film 30 ans sinon rien. Ce n'est pas exactement la même chose mais presque... Mais ça ne m'a pas gêné du tout. L'écriture de Carène Ponte est envoûtante, je n'avais pas envie de fermer le livre sauf quand j'y étais obligée. Mais en plus de ça elle peut être drôle (mention spéciale pour les notes de bas de pages qui sont pour moi l'une des forces de ce roman) mais aussi émouvante. Et puis, elle fait plusieurs références à la culture pop et je dois avouer que ce n'est pas pour me déplaire. J'ai réussi à me retrouver parmi ce roman.

Une autre force de son roman, son personnage principal. Maxine est drôle, enthousiaste, volontaire, mais aussi maladroite avec plusieurs autres imperfections qui font tout son charme. Je me suis facilement identifiée à elle mais surtout attachée à elle. Je comprenais ce qu'elle ressentait, ses questionnements... Autre personnage que j'ai adoré : Moune, une femme pleine d'énergie.

Une très bonne découverte ! Je compte des que possible découvrir d'autres livres de l'autrice car il y a dans ce livre quelques références à ses précédents romans et j'ai envie de les découvrir. Et puis j'ai vraiment beaucoup aimé son écriture et je ne demande qu'à la lire dans une autre histoire. Ce roman est un gros coup de foudre pour moi j'ai hésité avec le coup de cœur mais il me manquait un petit truc pour ça. Je ne sais pas si c'est la révélation de la presque fin qui m'a un peu chiffonnée ou si j'avais besoin d'une explication à ce qui lui est arrivée (ou si c'est autre chose) mais il me manque un petit rien pour le qualifier de coup de cœur. 


Biographie :

Auteure du blog "Des Mots et Moi

Lauréate du prix E-crire Auféminin 2014, du concours Librinova/Tout à l’égo, 

"Un merci de trop" est son premier roman.





Commentaires