Carry On de Rainbow Rowell


Tu as l'instinct de survie le plus catastrophique du monde.

Titre Original : Carry On
Éditeur : Pocket Jeunesse (PKJ)
Prix : 18.90€
Nombre de pages : 584 p.
Année de parution : 5 janvier 2017


Résumé :

Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l'évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu'il se trouve à l'école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n'a rien, mais vraiment rien de l'Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue...

Mon avis :

J'ai lu Fangirl il y a un moment maintenant, mais j'avais adoré. Du coup, quand j'ai vu que Rainbow Rowell avait décidé de faire un roman de la fanfiction de Cath (personnage de Fangirl) je n'ai pas hésité une seconde avant de m'acheter le roman. Bon après lecture de la note de l'auteur, il apparaît que ce n'est pas la fanfiction de Cath mais une autre version de l'histoire de Simon vue par l'autrice. Ça me va aussi !

Je n'aime pas spécialement la couverture, elle est sympa mais ne me donne pas spécialement envie de m'attarder dessus ou même de retourner le roman pour lire sa quatrième de couverture. Néanmoins, j'aime bien les couleurs choisies.

J'ai commencé ce roman car j'avais envie de magie, je ne voulais pas relire Harry Potter tout de suite donc je me suis dit pourquoi pas. Je me souvenais que dans Fangirl, on retrouvait beaucoup de similitudes entre l'univers d'Harry Potter et celui de Simon Snow. Quand j'ai lu les premiers chapitre de ce roman, j'ai tout de suite accroché mais très vite, j'ai commencé à me lasser. Si je devais décrire le livre je dirais qu'il se divise en 3 parties. La première et celle qui m'a le plus lassé. On entre dans l'univers, déjà, nous sommes projeté dans un univers que nous ne connaissons pas. Imaginez que vous commencez une saga à partir du dernier tome et voici l'effet que fait les premiers chapitres du roman. C'est déstabilisant mais malgré tout il y a quelques explications qui nous permettent de ne pas perdre pied. Mais là où j'ai eu beaucoup plus de mal, c'est la relation avec les personnages. Pendant ce premier tiers, Simon est à la recherche de Baz. Mais c'est une recherche qui tourne à l'obsession, et je trouve qu'il est difficile pour le lecteur de se mettre dans l'état d'esprit du personnage. Nous ne connaissons pas ce personnage (Baz), et du coup, je n'arrivais pas à me poser les questions que je me serais posée dans n'importe quelle saga. Que lui est-il arrivé ? Que mijote-t-il ? Cette première partie du roman a un petit peu refroidi mon enthousiasme sur ce roman. Puis est arrivé la seconde partie, qui est devenue un peu plus intéressant. Enfin nous avions des réponses, enfin nous apprenions à découvrir tous les personnages. Et puis, la troisième partie, la meilleure, l'action. 
J'ai adoré l'histoire malgré son début difficile, son mélange des univers, ses personnages et le fait qu'on voit alternativement le point de vue de l'un et de l'autre. J'aime toujours la plume de Rainbow Rowell qui rend la lecture si fluide, et permet de vraiment s'immerger dans l'histoire. Malheureusement, je reste mitigée quant à ce roman. Cette première partie gâche vraiment l'intégralité du roman, on a envie de se décourager face à ce pavé de presque 600 pages. Je pense que certaines longueurs auraient pu être évitées ce qui aurait permis d'alléger cette première partie (et aussi certains moments dans les autres). C'est une histoire intéressante, malheureusement pour moi j'avais deviné quelques petites choses concernant la fin, mais pas tout donc je reste surprise pour une chose.

J'ai vraiment adoré le personnage de Baz, son tempérament de bad boy qui n'en est pas vraiment un. J'ai aimé le fait que Simon ne se porte pas constamment en victime quant au fardeau qu'on lui a imposé (merci Simon de ne pas avoir fait ton Harry Potter). En revanche, j'ai détesté Agatha ! Elle m'a très TRÈS souvent tapée sur les nerfs !

Un bon moment de lecture bien que parfois difficile. Dommage. Je suis contente néanmoins d'avoir lu ce roman et d'avoir découvert l'univers de Simon et Baz. D'ailleurs en parlant des deux, il y a un truc qui m'a un peu gêné les concernant mais je ne peux pas en parler sans spoiler (surtout si vous n'avez pas lu Fangirl).


Biographie :
Rainbow Rowell est une romancière américaine.
Elle est diplômée en journalisme à l’Université de Nebraska-Lincoln en 1995, et a travaillé en tant que rédactrice au journal Omaha World-Herald entre 1995 et 2012.
"Attachement" (Attachments, 2011) est son premier roman.
Elle vit à Omaha, Nebraska avec son mari et ses deux fils. 







Ma chronique de Fangirl c'est ICI



Commentaires

  1. Dommage pour les petits trucs qui t'ont dérangé. J'avais adoré cette lecture perso :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que j'en attendais peut être trop du roman... :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire