Pour une nuit avec toi de Gayle Forman

La vérité et son contraire sont les deux faces de la même pièce

Titre Original : Just ne night
Éditeur : éditions Kéro
Prix : 0.99€
Nombre de pages : 36 p.
Année de parution : 23 juin 2014


Résumé :

"Pour une nuit avec toi" est la suite et fin de la saga de Willem et Loulou, "Pour un jour avec toi" et "Pour un an avec toi".

Mon avis :

Depuis le temps qu'il traîne dans ma PAL celui-là, il était temps que je l'en sorte ! Gayle Forman est l'une des autrices que j'achète les yeux fermés et quand j'avais fini à l'époque Pour un an avec toi, je m'étais retrouvée quelque peu frustrée par cette fin. J'avais envie d'en savoir plus, d'avoir quelques pages en plus. Mon souhait à été réalisé quand Gayle Forman a sorti cette nouvelle de quelques pages révélant la suite.

La couverture est représentative d'Amsterdam là où se déroule l'action. Elle est donc très fidèle à l'histoire et je la trouve plus jolie que le reste de la saga.

On retrouve Willem et Loulou, nos deux protagonistes des tomes précédents quelques secondes après la fin du second tome. On découvre ce qu'il se passe après leurs retrouvailles et les petites questions qui étaient restées sans réponse juste avant ont enfin trouvées leurs réponses. Ça été un réel plaisir pour moi de les retrouver, même si j'ai lu les précédents tomes il y a un moment je n'ai eu aucun mal à reprendre mes marques et à me souvenir de l'histoire. De plus quelques petits rappels sont faits par moment ce qui permet de reprendre le fil si on est un peu perdu.

J'ai adoré Kate et Wren, je ne me souvenais plus trop de leurs personnages mais leur fraîcheur donne un plus à l'histoire.

Des bonnes retrouvailles, j'avais été déçue par le dernier roman que j'ai lu de cette autrice (J'étais là) mais lire cette nouvelle m'a donné envie de lire un autre livre de Gayle Forman. Je ne me suis pas trop renseignée sur ce qu'elle a sorti depuis mais je vais m'empresser d'aller voir !




Autres chroniques sur le même auteur : Là où j'irai / Pour un jour avec toi / Les coeurs fêlés / J'étais là




Commentaires