La Nonne


Résumé :

Quand on apprend le suicide d'une jeune nonne dans une abbaye roumaine, la stupéfaction est totale dans l'Église catholique. Le Vatican missionne aussitôt un prêtre au passé trouble et une novice pour mener l'enquête. Risquant leur vie, les deux ecclésiastiques doivent affronter une force maléfique qui bouscule leur foi et menace de détruire leur âme. Bientôt, l'abbaye est en proie à une lutte sans merci entre les vivants et les damnés… 




Mon avis :

J'attendais ce film avec tellement d'impatience ! Comme souvent dans le Conjuring Universe des spin off sont fait de certains cas qu'on peut voir chez les Warren. Il y a eu suite au premier film Annabelle et suite au second film La Nonne. Ce personnage m'avait mis extrêmement mal à l'aise dans  Conjuring 2 et j'avais hâte de découvrir le film qui lui était consacré avec l'espoir de trouver ENFIN un film d'horreur qui réussisse l'exploit à m'effrayer ne serait-ce qu'un tout petit peu.



Comme très souvent, je n'avais pas regardé la bande-annonce car le problème avec les bande annonces c'est que les meilleures scènes y sont mises pour appâter le spectateur et très souvent parfois nous avons l'impression que les seuls bons passages sont dans la BA. Mais ce film ayant eu beaucoup trop de pub, je suis comme beaucoup tombée sur certaines (que j'ai par ailleurs adoré). Ces pubs me confortaient dans l'idée que j'allais à nouveau être mal à l'aise face à ce personnage. J'ai donc foncé tête baissée à la Horror Night de Kinepolis - au passage bravo pour le casting de cosplayeurs qui a été fait pour cette soirée, les nonnes ont super bien joué leur rôle !
Le film débute directement avec cette atmosphère angoissante, l'entité est déjà là et bien décidée à rester là. Et soudain, c'est le drame... Arrive Frenchie, un personnage avec une personnalité bien à lui et qui casse en une seconde l'atmosphère pesante. Alors certes, tout le film ne peut pas être aussi noir et aussi lourd au niveau ambiance, et cette petite pointe de bonne humeur et d'humour est bonne à prendre dans les circonstances de ce début de film. Mais je pense que les scénaristes ont oubliés qu'il s'agissait ici d'un film d'horreur et non d'une comédie horrifique. Certains passages sont donc angoissants, il m'est arrivé de sursauter une ou deux fois mais d'autres vraiment drôle et peut être pas très adéquat à la scène choisie... L'histoire de fond est pourtant très bien, mais pas assez développée et du coup pas assez effrayante.

Malgré tout, j'ai adoré le personnage de Frenchie qui m'a fait vraiment très rire (même si je ne m'attendais pas à rire dans ce genre de film) joué par Jonas Bloquet. Le personnage de sœur Irène joué par Taissa Farmiga, j'aime beaucoup cette actrice que j'ai découvert dans American Horror Story (d'ailleurs pour info, c'est la petite sœur de Vera Farmiga qui n'est autre que Lorraine Warren dans Conjuring). Et puis je dois avouer que le père Burke interprété par Demian Bichir est très bon aussi.

Vous l'aurez compris, ce film est une petite déception pour moi. Même s'il n'est pas totalement mauvais, il n'a pas été à la hauteur de mes attentes. Peut-être en attendais-je de trop ? Mais si je mets de côté ce côté horreur que j'attendais et que je prend ce film comme une comédie horrifique, j'ai passé un bon moment. Néanmoins, j'aurais peut être préféré voir ce film dans mon salon avec des copines lors d'une soirée DVD plutôt que sur grand écran au cinéma...

Le film sort mercredi 19 septembre sur les écrans

 

Commentaires