Le château des brumes de Kerstin Gier

Une journée n'avait pas à être parfaite pour qu'on en garde un bon souvenir.

Titre Original : Wolkenschloss
Éditeur : Milan
Prix : 16.90€
Nombre de pages : 384 p.
Année de parution : 7 novembre 2018


Résumé :

Un hôtel somptueux, caché dans les nuages. Des intrigues à tous les étages. Et au milieu de tout cela, Fanny, une jeune stagiaire de 17 ans. Comme le reste du personnel, elle a fort à faire pour offrir aux clients un séjour exceptionnel en cette fin d'année. Elle est loin de se douter qu'elle va bientôt se retrouver au beau milieu d'une aventure périlleuse. Elle est loin de se douter qu'elle risque non seulement de perdre son emploi, mais aussi son cœur.

Mon avis :

Je n'avais pas spécialement prévu de lire ce livre quand il est sorti, mais la pub autour de a été telle que j'ai fini par être intriguée et par avoir envie de le lire. Surtout que je n'ai encore jamais lu de Kerstin Gier (que j'ai pourtant dans ma PAL) et que j'avais très envie de découvrir sa plume. Alors quand l'occasion s'est présenté à moi de découvrir son dernier roman, j'ai sauté sur l'occasion.

Je n'aime pas beaucoup la couverture et en même temps je l'aime bien. Ce que j'aime bien c'est ce jeu d'ombres contrastant avec les couleurs en arrière plan. Ce que j'aime moins c'est le côté un peu kitsch de la couverture...

Bienvenue à l'hôtel

Le résumé laisse présager à de nombreuses aventures et de nombreuses aventures il y a... comme dans la vie de tous les jours. Nous suivons dans ce roman Fanny, une jeune fille de 17 ans qui a décidé de ne pas passer son bac, d'arrêter ses études et de devenir stagiaire dans un hôtel au fin fond des Alpes Suisses. Les premiers chapitres nous montre le quotidien de Fanny qui gère malgré son jeune âge divers responsabilités, ici c'est son premier jour en tant que garde d'enfant et le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas de tout repos. Au fil des chapitres, on se rend compte de la réalité de la vie des employés dans un hôtel, et nous voyons tout ça du point de vue souvent plein d'humour de Fanny. Malheureusement, ces petites péripéties quotidiennes sont... de trop longues durées. Je pensais, à la lecture du résumé, que quelque chose arriverait lors des premiers chapitres et qu'il y aurait un fil conducteur qui nous amènerait jusqu'à la fin. Je m'attendais à ce qu'on mène l'enquête. Mais à ma grande tristesse, l'enquête et l'action ne commencent à être présente que les cent dernières pages. Je trouve ça bien dommage car les 250 pages précédentes sont sympathiques à lire, mais mis à part pour suivre le quotidien de Fanny et découvrir les personnages, elles sont sans réels intérêt. On découvre les coulisses de l'hôtellerie, le caractère du patron, les bassesses de certaines collègues ou le tempérament adorables d'autres, mais rien ne nous pousse à nous intéresser outre mesure à chacun afin de résoudre un mystère.

Des personnages, encore des personnages...

C'est à la fois logique mais aussi un peu déroutant, le livre compte un nombre de personnages assez important. Heureusement, l'auteure a pensé à ce problème en nous faisant une liste avec un petit descriptif à la fin du roman (tout comme un glossaire). Le côté logique est que oui, dans un hôtel, il y a du monde, mais c'est déroutant de voir passer autant de monde sans savoir exactement où l'on va avec l'histoire... J'ai malgré tout beaucoup apprécié M.Rocher, Ben et Fanny qui a une personnalité bien à elle...

Mitigée...

Je suis donc assez mitigée sur ce roman. J'ai beaucoup aimé les personnages, l'écriture de l'autrice, l'univers créé MAIS le roman m'a parut long, trèèèèès long car il n'y avait pas de réel fil conducteur, on se demande constamment quelle peut être cette fameuse aventure vendue dans le résumé et surtout à quel moment elle va arriver. Je n'ai pas vu passer les 100 dernières pages là où l'histoire décolle enfin. Je peux comprendre qu'une mise en place était importante, et c'était sympa de suivre Fanny dans son quotidien, mais je reste un peu déçue que l'autrice n'ai pas réussi à susciter l'intérêt du lecteur sur certains points avant que le dénouement final arrive... Je pense que si le résumé avait annoncé plutôt un quotidien mouvementé pour Fanny plutôt que des aventures et des intrigues, j'aurais peut être plus apprécié ma lecture.



 Et pour lire la chronique d'Azilis c'est ICI !


Commentaires

  1. Cette couverture est si belle *.* Quel dommage que le roman ne soit pas à la hauteur. Non parce que seulement suivre le quotidien des persos, s'il n'y a pas vraiment d’intérêt, très peu pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah il y a un intérêt... Mais sur les 100 dernières pages :-/

      Supprimer
  2. Je reste très curieuse de découvrir cette saga, ayant bien apprécié la trilogie Rouge rubis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors fonce :) Malgré tout j'ai beaucoup aimé l'écriture !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire