Le Lagom, l'art de vivre suédois




Quésako ?

Avant toute chose, qu'est-ce que le Lagom ? 
Le Lagom est un mot réputé intraduisible, il n'existe aucun mot français pour traduire ce qu'est le Lagom. En revanche, nous pouvons produire une définition assez simple de ce mot "ni trop, ni trop peu". C'est la définition que l'on retrouve dans la plupart des livres. 
Cet art de vivre suédois est l'équivalent du Hygge danois dont vous avez peut être déjà entendu parler à quelques détails près. L'esprit global reste le même, mais il y a quelques différences. 
Le Lagom est une culture en Suède, une façon de vivre à laquelle tout le monde adhère sans se poser de questions parce que là bas, la vie est comme ça. Lagom. Ni dans l'excès, ni dans l'insuffisance. 

Pourquoi, je m'y intéresse ?

Je ne saurais vous dire quelles sont les différences entre le Hygge et le Lagom car je n'ai fait que feuilleter les livres sur le Hygge et le peu que j'avais lu ne m'avait pas vraiment intéressé. J'étais tombée sur la page qui donnait des conseils pour être positif, avoir plus de confiance en soi. Elle conseillait de se regarder dans le miroir et se faire des compliments, de faire un bilan de son état d'esprit tous les jours, de se demander plusieurs fois par jour et à voix haute comment ça allait... Ce n'était pas vraiment ce que je recherchais. En réalité, je ne recherchais rien à la base. Je ne recherchais aucune aide pour positiver, pour le bien être ou le développement personnel. Non ce qui m'a poussé à regarder, c'est la simple curiosité. Je n'avais entendu parler que du Hygge, et une discussion avec ma collègue m'a fait découvrir le Lagom. L'alter ego du Hygge mais en moins centré sur soi-même. Elle m'a expliqué les grandes lignes et mon intérêt a été piqué au vif. D'abord par curiosité, j'ai acheté un livre sur le sujet, petit, court, que j'ai lu en une journée. Et très vite, j'ai voulu lire d'autres ouvrages sur le sujet pour en apprendre plus. Après tout, les scandinaves font partis des pays les plus heureux ! Mais pourquoi je m'y intéresse au point de cumuler les lectures à ce sujet ? Parce que je trouve cette façon de vivre inspirante, mais aussi apaisante. Je me dis que j'aimerais vivre dans ce genre de simplicité et je dois avouer que lire quelques pages sur le Lagom avant de me coucher me relaxe et m'aide à m'endormir.

Le Lagom dans les grandes lignes...

On retrouve le Lagom dans tous les aspects de notre vie. A la maison, au travail, en famille, dans nos sorties, dans la mode... Je vais tenter de vous faire un petit résumé de chaque aspect.

A la maison

Ça passe surtout par la décoration d'intérieur. Parfois nous avons tendance à surcharger nos intérieurs avec des bibelots, des meubles, des couleurs trop vives... Avoir un intérieur Lagom c'est avoir un intérieur apaisant, avec des couleurs assez neutres (blanc, noir, bois...), sans trop de meubles, sans trop de bibelots, juste assez pour ne manquer de rien et se sentir chez soi, dans son univers. Une maison n'a pas besoin d'être surchargée pour être personnalisée. Un intérieur simple et une bougie peut suffire au bonheur, du moins c'est comme cela que le perçoivent les suédois et j'avoue être d'accord avec eux. J'adore les bougies. Certes mon intérieur est un peu chargé, j'ai passé beaucoup de temps à m'attacher aux objets qui n'en valent pas la peine. Mais rien ne m'apaise plus qu'une bonne bougie (parfumée avec une odeur gourmande de préférence) qui brûle devant moi. 

Au travail

La première chose qui me vient à l'esprit quand je pense à l'environnement de travail suédois, c'est la pause "fika". Je trouve ce concept tellement génial que j'ai envie de demander à ce qu'on l'installe à mon travail. Qu'est-ce que la pause fika ? C'est un temps vers 10h le matin et vers 15h l'après-midi où l'on se retrouve avec ses collègues pour boire un café et manger un petit encas. Attention, pendant ces pauses, interdiction de parler travail, le but est de déconnecter un petit moment afin d'être plus productif quand on se remettra à son poste. Cette pause d'environ 15 minutes est destiné à détendre les employés pour accroître la productivité. Car la productivité est très importante. Pourquoi ? Parce qu'en Suède, il n'y a rien de plus important que la vie de famille. Quel est le rapport me direz-vous ? C'est un peu un effet boule de neige, si nous sommes plus productif au travail, nous travaillons donc plus vite, nous n'avons donc pas besoin de rester trop tard au travail et nous avons donc plus de temps pour la vie de famille (ou pour votre vie tout simplement). Et avoir plus de temps pour soi, c'est être plus heureux et le système suédois a bien compris qu'un employé heureux était un employé efficace !

Dans nos sorties

Le Lagom, c'est aussi se ressourcer auprès de la nature. Rien de mieux qu'une bonne balade dans un parc, une forêt ou même juste en ville du moment que ce soit en plein air. On oublie ces moments devant la télé et on privilégie la nature. 
Même si je suis une grande fan de séries TV et de cinéma, je dois avouer que ce principe est juste. Je me sens tellement bien et sereine après une balade en forêt, dans un parc ou à la plage. Je devrais faire ça plus souvent.

Dans la mode

L'art de vivre suédois, c'est d'être modéré même dans la garde robe. Exit ces virées shopping où l'on achète pour dire d'acheter car il y a des promos, les soldes, ou simplement sur un coup de cœur. En Suède, on achète lagom, ni trop, ni trop peu, mais surtout de qualité et tout comme les meubles, avec une couleur neutre, le but n'étant pas d'attirer l'attention sur leur tenue. Bien sûr, les suédois sont humains et achètent aussi au coup de cœur, mais leur consommation est moindre comparée à la notre. Ils achètent la plupart du temps par besoin et non par envie. 

Qu'est-ce que ça a changé dans ma vie de tous les jours ?

Vous allez rire, mais strictement rien. Du moins pour l'instant. 
Lire ces livres sur le Lagom m'a fait prendre conscience qu'en France, nous sommes dans la surconsommation. Moi la première, j'ai trop de vêtements, j'ai trop de livres, trop de DVD, trop d'appareil ménagers dont je ne me sers pas (petite pensée pour cet appareil de fondu au chocolat dont je me suis servie qu'une seule fois), trop de meubles, trop d'objets inutiles... Pour autant, je n'ai pas encore fait le tri et ne me suis pas encore débarrassée de ces affaires en trop. Mais j'y pense. Peut être qu'un jour en me réveillant, j'aurais envie de faire un gros tri et tout donner. Mais je suis pour l'instant encore un peu trop matérialiste. C'est un travail sur soi à faire. Et pour le moment, je me concentre plus sur mes dépenses. J'essaye d'acheter utile et non à l'envie. C'est une bonne façon aussi de faire des économies.

Des conseils lectures ?

J'ai lu 3 livres sur le sujet.


C'est pour l'instant mon préféré (et le premier que j'ai acheté). Pourquoi ? Il est rapide à lire et résume très bien ce qu'est le Lagom. Il n'entre pas trop dans les détails et renseigne malgré tout très bien sur cette façon de vivre. 

Lagom, le bonheur à la suédoise - Elisabeth Carlsson




Celui-ci est celui que je vous conseillerai si vous cherchez quelque chose qui approfondis un peu plus le sujet. Vous y trouverez des interview en plus des conseils et parfois bonnes adresses. J'ai beaucoup aimé, mais pour ma part, les interviews ne m'intéressaient pas et je les ai survolées.

Le livre du Lagom - Anne Thoumieux



Des trois c'est celui que j'ai le moins aimé. Je trouve qu'il ne décrit pas assez bien l'esprit qu'est le Lagom et par moment, nous nous demandons pourquoi tel sujet est abordé. Malgré tout, l'essentiel y est et je trouve qu'il fait un bon complément d'information.

Lagom, vivre mieux avec moins, la méthode suédoise - Anna Brones



Bien sûr, lire plusieurs livres sur le sujet pose le problème des répétitions, vous lisez la même chose écrit différemment. Mais comme je vous le disais plus haut, pour ma part cette lecture m'apaise et je pense continuer à lire d'autres ouvrages sur le sujet. Je ne sais pas s'il en reste beaucoup (je ne pense pas) mais je reste curieuse et intéressée.

Commentaires

  1. Un billet vraiment très intéressant et qui me donne envie d'en savoir plus!
    Contrairement à toi j'ai lu un livre sur le Hygge et je pense que tu n'es pas forcément tombé sur le même passage.
    Je vais me pencher très bientôt sur cet art de vie à la suédoise :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors mon objectif est réussi ! :D
      Il faudrait que je retente de lire un truc sur le Hygge, je pense aussi être tombé sur un mauvais passage. Mais en même temps ma collègue qui en a lu pas mal (celle qui m'a prêté Lagom) m'a confirmé que c'était plus centré sur soi et ce n'est pas forcément ce que je recherche... Mais ça peut être intéressant...
      Tu me diras ce que tu en penses de la vie façon Lagom ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire