À première vue de Colleen Hoover

Si ma vie était un film d'horreur, je serais la première à mourir.

Titre Original : Without Merit
Éditeur : Hugo Roman
Prix : 17€
Nombre de pages : 340 p.
Année de parution : 11 octobre 2018

Résumé :

Merit Voss sait qu’elle est une fille un peu bizarre. Elle collectionne, par exemple, les trophées qu’elle n’a pas gagné. C’est en voulant en acquérir dans une brocante qu’elle fait la connaissance d’un séduisant jeune homme, Sagan. Il lui plaît immédiatement mais elle va vite réaliser que la situation risque d’être un peu plus compliquée qu’elle ne le pensait et que l’alchimie qu’elle a cru percevoir entre eux, a peu de chances de se développer.
Rien n’est jamais simple dans la famille Voss. Ses parents sont séparés officiellement mais vivent encore sous le même toit, celui d’une ancienne église désaffectée. Son père a épousé l’infirmière de son ex-épouse, qui l’a assistée lorsqu’elle a eu un cancer. Ses frères et soeurs ont des traits de caractère qu’elle n’apprécie pas et qui le rendent aussi étranges que leurs parents. Merit ne supporte plus cette famille dont elle juge sévèrement chaque membre.
Mais, le pire est peut-être à venir quand elle découvre que les apparences sont peut-être trompeuses. Quand la vérité se dévoile, lorsque des secrets bien gardés commencent à émerger, Merit est confrontée à une tâche difficile : remettre toutes ses certitudes en question.



Mon avis :




Le mot du challenge "Un mot des titres" organisé par ma copine Azilis ce mois-ci était "Premier/ère" alors forcément j'y ai vu l'occasion de me plonger dans ce roman de Colleen Hoover. Il faut dire que je ne lis plus les résumés des romans de Colleen Hoover, j'achète et je lis. Donc je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avec ce roman, juste à du Colleen Hoover.




J'aime beaucoup la couverture qui illustre plutôt bien l'histoire mais... je ne suis pas d'accord avec le titre français, certes je comprends pourquoi il a été choisi mais j'aurais préféré la version française du titre original ou même le titre original... Mais bon... Mais même si j'aime cette couverture, je préférais le style des anciennes (Maybe Someday, Ugly Love, Confess...).


Merit, une jeune fille bizarre ?



Comment vous dire que j'ai su dès les premières pages que j'allais dévorer ce roman et adorer les personnages et l'histoire ? Je ne sais pas ce qui a été le déclic, peut être le tempérament et la mésaventure de Merit. Toujours est-il que j'ai su que j'allais enchaîner les pages ! Dès le début, on découvre une jeune fille à la passion étrange mais au caractère bien trempé. Elle fait des collections bizarres, qui ferait collection de trophées qu'on n'a pas gagné. Mais après tout, on a tous eu des collections qu'on ne saurait expliquer et qui serait qualifié de bizarre par les autres. Merit ne nous laisse pas dans le flou très longtemps car on comprend vite d'où lui est venu cette collection et personnellement, moi qui ne la trouvait pas bizarre, je la trouve encore moins bizarre après cette explication. Du coup, on s'attache facilement à cette jeune fille de 17 ans qui nous entraîne dans sa vie. En revanche, même si je n'ai pas trouvé Merit bizarre, j'ai trouvé sa vie compliquée. 

Bienvenue dans la famille Voss

Très vite, on rentre dans la famille Voss et un grand nombre de questions s'offrent à nous. Pourquoi ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Comment ? Chaque personne de la famille Voss a un secret, un défaut, un problème, une étrangeté. Et pourtant on s'attache à cette famille. J'ai eu un peu de mal malgré tout avec différents points assez flous mais qui s'éclaircissent au fur et à mesure du récit. Je dois avouer que c'est vraiment le foutoir dans cette famille et on comprend que Merit se sente perdue et parfois seule au sein d'une telle famille. Néanmoins, j'en ai apprécié plusieurs membres que ce soit par leur tempérament ou leur histoire. Dans la famille "j'ai aimé le tempérament" je demande le père ! Leur père, bien qu'étant l'un des responsables de cette famille dysfonctionnelle, est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Et dans la famille "j'ai aimé l'histoire" je demande la sœur ! Alors je pense qu'on peut détester Honor, mais personnellement je n'y suis pas vraiment parvenue. Elle a un passé, des secrets, assez lourd et compliqué. Et j'ai du coup éprouvé une certaine sympathie pour ce personnage. Et puis en dehors de la famille Voss, il y a Sagan. Je ne dirais rien d'autres, juste je l'ai beaucoup aimé ! 

Un bon page turner !

Comme je l'avais présagé au début du roman, j'ai lu ce livre très vite, j'avais constamment envie de connaître le dénouement et la suite. Mais je dois avouer que la fin de ce roman m'a parut un peu long... C'est dommage, mais en même temps je peux comprendre le choix fait par CoHo. Ce fut donc une bonne lecture que je n'ai pas vu défilé, riche en émotions. J'ai aimé cette famille dysfonctionnelle, malgré ses défauts, mais surtout pour ses qualités qu'on découvre au fur et à mesure. Ce livre n'est pas un coup de cœur (oui ça arrive qu'un Colleen Hoover ne soit pas un coup de cœur), il ne se place pas non plus dans mon Top 3 des CoHo mais en revanche je pense qu'il est bien dans le Top 5 ! Un très bonne lecture !




Commentaires

  1. Dans le top 5, c'est déjà bien ^^ Encore un roman de l'autrice qui me tente.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis fâchée avec Colleen Hoover alors je vais passer mon tour. Contente qu'il t'ait plu, cependant !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire